A en croire le journal koweitien Al Siyassa, la coalition anti Daech serait tombée d ' accord sur l ' opportunité d ' une élimination physique du chef de Daech, Aboubakr al Baghdadi. les sources citées par le journal se rapportent à l ' entourage du premier ministre irakien Al Abadai qui fait état de la formation d ' une unité de renseignement chargée de localiser Al Baghdadi afin qu ' il puisse être pris pour cible des raids aériens mortels. " Avec la mort de Al Baghdadi, il serait plus facile d ' en finir avec Daech car Al Baghdadi est un commandant en chef et que c ' est autour de lui que de nombreuses milices se sont réunies " toujours à en croire ces sources, " le principal sujet débattu entre les services de renseignement irakien et syrien serait l ' assassinat de Al Baghdadi ". Mais comment cet assassinat pourrait - il se produire? " l ' élimination physique de Al Baghdadi pourrait impliquer les rebelles anti Assad. en ce sens, les Etats Unis, la France seraient sur le point de faire des coordinations avec ces mêmes rebelles pour qu ' ils puissent s ' infiltrer dans le cercle rapproché de Baghdadi et de préparer le terrain à son assassinat ". Mais quelle stratégie de défense a - t - elle été adoptée par Daech? " Daech a commencé à retirer ses troupes de la ville de Mossoul tout en créant des groupes sous terrains de kamikazes et d ' autres cellules dormantes. ce qui veut dire en clair que Daech envisage de retirer ses terroristes de l ' Irak tout comme ses équipements et munitions lourds et de les transférer en Syrie. Daech entend ainsi passé à la tactique des opérations - suicides contre les forces de sécurité à l ' intérieur des villes et dans les rif des grandes villes syriennes ". les sources de sécurité en question affirment que les opérations qui devront viser les villes du nord et de l ' ouest de l ' Irak seront identiques au scénario libyen. en ce sens que toutes les munitions et les équipements militaires de Daech seront détruits pour permettre aux forces irakiennes et kurdes d ' avancer. Bizarrement, Daech semble bien au courant de ce scénario et s ' est même préparé pour y faire face. les sources estiment que Daech ne tardera à retirer totalement ses forces des villes irakiennes et ce ne sera pas un retrait simplement tactique. en effet la milice ne veut pas perdre des armements lourds dont elle s ' est emparés à Mossoul. elle en a besoin pour faire ses combats en Syrie. des informations font également état de très fortes divergences au sein de Daech. de nombreuses milices qui ont été contraintes de prêter le serment d ' allégence à Baghdadi sont décidés d ' y renoncer. la perspective d ' une intensification des frappes US, suivies de l ' offensive terrestre des forces irakiennes ont dors et déjà provoqué des défections. les contacts entre les kurdes et les sunnites d ' une part et les terroristes de l ' Etat islamique de l ' autre ont par ailleurs joué en faveur de ces défections. Daech le sait bien, en Syrie, les frappes us / otan ne seront pas aussi intenses qu ' en Irak, d ' où sa décision de se déplacer en Syrie. Mais Daech compte aussi sur d ' autres aspects des choses: en Syrie, il n ' existe plus une grande armée de terre(?!!) pour le combattre car Assad n ' a pas l ' autorisation de tirer profit des raids occidentaux et de les tourner à son avantage. quant aux rebelles anti Assad, ils ne sont pas à même de combattre Daech vue les divergences qui les minent et les divisent au sujet de la prise du contrôle des villes syriennes occupées. selon ces sources, Baghdadi et ses lieutenants auraient quitté Mossoul pour Raqqa où ils se sentent plus en sécurité!