Les Etats - Unis n ' ont pas été " très sérieux " jusque - là pour lutter contre les takfiris qui se sont emparés de larges pans de territoire en Irak et en Syrie, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.

" Les Etats - Unis n ' ont pas été très sérieux dans cette affaire jusqu ' à aujourd ' hui. Ils ont aidé de différentes manières l ' EIIL(Etat islamique en Irak et au Levant, rebaptisé État islamique) en Syrie ", a déclaré M. Zarif, interrogé sur une éventuelle coopération entre l ' Iran et les Etats - Unis contre l ' EI.

" Les terroristes ont menacé un jour la Syrie et un autre jour l ' Irak et cette menace peut viser d ' autres pays ", a ajouté M. Zarif. " Il n ' y a pas encore de compréhension sérieuse à propos de cette menace et ils(les Américains, ndlr) n ' ont pas encore entrepris une action sérieuse " contre les terroristes.

Les Etats - Unis ont initié un projet de coalition internationale pour lutter contre les terroristes de l ' EI qui sèment la terreur en Irak et en Syrie. Une initiative qui a été saluée par le gouvernement irakien. Les Etats - Unis multiplient également les raids aériens contre ces terroristes à la demande de Bagdad.

L ' Iran et les Etats - Unis ont démenti tout projet de coopération dans la lutte contre les terroristes de l ' EI.

" Nous n ' allons pas coordonner une action militaire ou le partage de renseignements avec l ' Iran et nous n ' avons pas pour projet de le faire ", a déclaré la porte - parole du département d ' Etat américain, Marie Harf.

Les Etats - Unis sont toutefois " bien sûr ouverts à un engagement " diplomatique avec Téhéran " comme nous l ' avons fait par le passé ", notamment sur l ' Afghanistan lorsque Téhéran et Washington avaient coopéré fin 2001 pour la mise en place du régime de Hamid Karzaï après la chute des talibans.

" Mais nous ne coordonnerons pas nos actions " avec l ' Iran, contre les combattants de l ' EI, un groupe armé ultra - radical sunnite, a martelé Mme Harf.

La porte - parole de la diplomatie iranienne a également démenti toute coopération avec les Etats - Unis.

Les responsables iraniens ont répété à plusieurs reprises qu ' ils fournissaient aides et conseils au gouvernement et aux Kurdes irakiens contre les terroristes, comme ils le font auprès du régime syrien du président Bachar el - Assad.