L ' ail, spécial sphère digestive

Ses bienfaits:les légumes de la famille des alliacées(ail, oignon, poireau…) renferment des composés soufrés qui accélèrent l ' élimination des substances cancérigènes. En consommer régulièrement abaisserait les risques de développer des cancers, en particulier ceux du système digestif(estomac,intestin, côlon).

Les recommandations:6 gousses d ' ail cru par semaine. Pensez à en glisser dans vos salades ou dans vos plats en fin de cuisson, car l ' une de ses enzymes bienfaitrices est désactivée par la chaleur.

Les choux, la famille détox

Leurs bienfaits:leur principal atout est leur richesse en composés soufrés et en particulier en glucosinolates. Lors de la digestion, ils se transforment en isothiocyanates, des molécules qui activent les systèmes de détoxification et accélèrent l ' élimination des substances cancérigènes, les empêchant de provoquer des dommages sur le matériel génétique des cellules.Les recommandations:au moins 2 fois par semaine. Evitez de les cuire à l ' eau bouillante, car les composés soufrés s ' échappent dans l ' eau de cuisson, ni trop longtemps, pour préserver les enzymes qui permettent la conversion des glucosinolates.

Le curcuma, la star anti - inflammatoire

Ses bienfaits:il renferme de la curcumine, l ' une des molécules les plus anti - inflammatoires du règne végétal. Or l ' inflammation joue un rôle dans l ' apparition de nombreuses maladies. En empêchant la fabrication de molécules inflammatoires par les cellules précancéreuses, la curcumine aide à ce qu ' elles ne se déclarent pas en cancer.

Les recommandations:son effet est maximal avec 1 pincée chaque jour. Mais si on pense à en ajouter régulièrement à ses plats, c ' est déjà bien! Il faut le consommer avec un corps gras comme de l ' huile pour faciliter son absorption intestinale et l ' associer à du poivre dont la pipérine potentialise les effets.

Le thé vert, antioxydant mais pas seulement

Ses bienfaits:ses feuilles sont très riches en catéchines, molécules au fort pouvoir antioxydant qui peuvent représenter jusqu ' au tiers de leur poids! Celles - ci bloquent l ' angiogenèse, c ' est - à - dire la formation du réseau sanguin nécessaire au développement des cellules précancéreuses, et facilitent l ' apoptose(mort cellulaire programmée) de ces dernières.Les recommandations:les études ont montré une réduction de 50 % des risques de cancer chez lesgros buveurs de thé. Mais une consommation de 2 tasses par jour présenterait déjà des bienfaits. Préférez les thés verts japonais(sencha, matcha) et faites - les infuser assez longtemps pour une bonne diffusion des catéchines et une réduction des effets stimulants de la théine, intéressant si on le consomme en soirée.

La tomate, l ' ami de la prostate

Ses bienfaits:l ' incidence ducancer de la prostateest plus faible dans les pays où l ' on consomme le plus de tomates, comme l ' Italie, l ' Espagne ou le Mexique. Cette protection viendrait de sa richesse en lycopène, un pigment antioxydant et anti - inflammatoire de la famille des caroténoïdes qui lui donne sa jolie couleur rouge.

Les recommandations:faites le plein de tomates en saison et, hors saison, ne boudez pas la sauce tomate: la cuisson renforce sa teneur en lycopène et, mélangé à un corps gras comme de l ' huile, il est mieux assimilé.