C ' est ce que laisse supposer l ' information véhiculée par les médias israéliens: Le renseignement interne israélien, Shin Bet, a prétendu, jeudi, avoir arrêté, fin juillet, des personnes soupçonnées de trafic d ' armes avec le Hezbollah Le Shin Bet a déclaré, dans un communiqué, avoir arrêté, le 27 juillet 2014, un grand nombre de trafiquants arabes israéliens, qui avaient l ' intention, sur ordre direct du Hezbollah, de participer, avec des ressortissant libanais, à des activités terroristes. Les suspects, habitants de Jalila, dans le Nord d ' Israël, ont prétendu, lors de leur interrogatoire, qu ' ils étaient en contact avec un trafiquant d ' explosifs, dans le Sud du Liban, présenté en tant qu ' activiste du Hezbollah libanais, selon Shin Bet. Ce membre du Hezbollah avait formé avec ces suspects un réseau de trafic d ' explosifs, et, ensuite, leur avait demandé de se livrer au trafic d ' armes. Selon Shin Bet, le Hezbollah se sert de ses réseaux de trafic d ' explosifs, pour des activités terroristes, en Israël. Le Shin Bet a ajouté avoir anéanti, en 2012, un réseau extra - régional de trafic d ' explosifs, actif entre Israël et le Liban, et qui avait introduit 20 kg d ' explosifs, en Israël. Dépité par sa cuisante défaite militaire à Gaza, Israël semble vouloir chercher à accuser par avance le Hezbollah de ce qui va se produire dans les territoires occupés de la Palestine, en Cisjordanie et à Qods où les palestiniens sont décidés à en découdre avec l ' occupant.