Ce n'est plus comme dans le temps ! A peine quelques heures après le bombardement des positions de l'armée syrienne, sur les hauteurs du Golan, par Israël, l'aviation syrienne riposte ! Selon Reuters, les sukhoïs syriens ont, violemment, bombardé, dans la nuit de mercredi à jeudi, les positions des terroristes soutenus par Israël, sur les hauteurs du Golan. Mercredi, l'OSDH, ong pro-occidentale, basée à Londres, avait annoncé la chute du point de passage de Quneitara , tombé entre les mains des terroristes d'Al-Nosra. L'OSDH avait, également, fait état de très violents combats entre les terroristes et l'armée assadiste. Dans le courant de la journée, le régime israélien, très dépité, après sa défaite à Gaza, a prétexté le tir de deux roquettes, depuis le territoire syrien, pour bombarder les positions de l'armée arabe syrienne, au Golan. Selon les analystes politiques, Israël craint, profondément, l'ouverture d'un nouveau front, au Golan occupé, front où serait, sans nul doute, impliqué le Hezbollah.