Un pas supplémentaire vient d ' être franchi! les autorités du Pentagone disent que le président US a autorisé le vol des drones d ' espionnage au dessus de la Syrie. " il s ' agit d ' un premier pas dans le sens d ' un bombardement du territoire syrien par l ' aviation américaine. Selon le journal New York Times, la Maison Blanche est de plus en plus inquiète au sujet des moyens qui lui permettraient de frapper les positions d ' État islamique sans avoir besoin de demander l ' aide d ' Assad. lundi, le Pentagone a affirmé avoir envoyé en Syrie des avions de reconnaissance avec et sans pilote. Selon les autorités du Pentagone, Washington a envoyé en Syrie un mélange de drones, d ' avions d ' espionnage U2. Obama dit ne pas avoir l ' intention de transmettre des informations collectées via ces drones au président Assad.