La vidéo montrant les terroristes takfiristes en train de décapiter le journaliste américain James Foley a été diffusé presque par tous les médias du monde. Mais à qui exactement vise le message de cette vidéo et pourquoi les médias du monde ont décidé de retransmettre entièrement ce message? Dans un article paru sur la page anglaise du site de Ria Novosti, Ekaterina Kudashkina s ' attarde sur cette question. Plus de détails, dans une note du Club des Jeunes Journalistes(yjc. ir) dans les lignes qui suivent.
… ' ' Un islamologue de renom estime que les terroristes ont vu se propager exactement le message qu ' ils voulaient transmettre: la diffusion à vaste échelle de leurs actes barbares et de la décapitation de James Foley. Les réseaux sociaux l ' ont largement diffusé, tandis que la plupart des médias du monde en ont diffusé un extrait. Pourtant, les terroristes sont parvenus à leur objectif de faire campagnes sur leur comportement brutal. Naturellement, l ' opinion publique mondiale attendent des dirigeants occidentaux surtout Barack Obama et David Cameron qu ' ils réagissent aux actes de Daesh en Irak et en Syrie. Ces réactions seraient donc un prélude aux changements de position indispensables à cause d ' ailleurs du danger que les terroristes opérant dans la région représentent aux pays occidentaux. Le meurtrier du journaliste américain parle l ' anglais d ' un accent britannique. Les terroristes ont voulu annoncer qu ' il y a aussi des britanniques dans leurs rangs. Plutôt qu ' aux opinions arabo - musulmanes, ce message vise l ' opinion publique en Grande Bretagne et aux Etats - Unis, les deux pays qui ont attaqué l ' Irak en 2003. Ils veulent dire qu ' ils sont capables de les combattre. De même, les images montrent un citoyen britannique en train de décapiter un citoyen américain! Cela aussi cache beaucoup de choses. La base de l ' Etat islamique en Irak et au Cham est la terreur, une terreur que le groupe cherche à propager autant que possible. L ' autre message que cette vidéo aurait cherché à transmettre est en ce sens que si les attaques aériennes continuent contre les positions de Daesh, les Etats - Unis et la Grande Bretagne vont devoir attendre que leurs ressortissants terroristes reviennent à leur pays d ' origine, pour créer des scènes d ' horreur pareilles. Et c ' est un simple jeu des nerfs lancé par les terroristes takfiristes. Et l ' Iran et la Russie, ont - ils un rôle efficace dans le règlement d ' une crise que les Occidentaux ont créée dans la région et dans laquelle ils se sont eux même maintenant embourbés. En fait, le seul pays qui, par une approche réaliste, a empêché l ' aggravation de la situation en Syrie, était la Russie. Moscou a réussi à résoudre les problèmes que les Etats européens et américains ont causés en Syrie. Par ailleurs, on ne peut pas ignorer la puissante et efficace stratégie de Moscou dans les négociations nucléaires entre l ' Iran et les pays occidentaux. Le rôle décisif de Moscou a permis certains progrès dans le sens des objectifs préliminaires. L ' autre mesure efficace qu ' on doit aux russes c ' est l ' envoi immédiat des chasseurs à Bagdad après les attaques de Daesh contre certaines régions irakiennes. Pour sortir du bourbier qu ' ils ont eux - mêmes créé avec leurs alliés régionaux au Moyen - Orient, pour empêcher que les pays occidentaux soient eux aussi frappés par le terrorisme, les Etats - Unis auraient mieux faire appel à l ' aide du Kremlin et de Vladimir Poutine; or, la propagation du terrorisme à vaste échelle à l ' Occident y apportera des conséquences imprévisibles. Et quant à l ' Iran, ce pays voisin de l ' Irak pourra s ' avérer très efficace dans la lutte contre les terroristes. En plus, la politique puissante et la stratégie déterminante de Téhéran et ses relations diplomatiques avec les voisins du champ du golfe Persique, sont des privilèges qui laissent conclure qu ' une coopération irano - américaine serait constructive dans le sens de combattre le terrorisme. ' '