A en croire l'armée israélienne, cinq roquettes ont été tiré ce dimanche matin depuis le territoire libanais contre les hauteurs occupés du Golan. aucun groupe n'a revendiqué le tir de ces roquettes mais ces roquettes ont fourni le prétexte au régime israélien, déjà largement enlisé à Gaza, d'attaquer à coup d'artillerie les localités dans le sud du Liban. Il va sans dire qu'Israël accuse le Hezbollah d'avoir été derrière cette attaque aux roquettes. un avion israélien a également violé pendant 10 heures le ciel libanais. il s'agissait d'un drone de reconnaissance qui selon le communiqué de l'état major de l'armée libanaise a pénétré à 8.10 du samedi matin l'espace aérien du Liban dans la localité de Balada Ramich et a survolé pendant 10 heures les régions de Al Riyaq, de Balbec, de Harmel , de Kfar Kala. l'artillerie israélienne a aussi pilonné la localité de Al Batayecha au sud du Liban samedi sans faire de dégâts. Israël a-t-il décidé d'ouvrir un nouveau front au nord du pays au Golan?