Un membre de l ' équipe de négociation nucléaire iranien Majid Takhte Ravanchi a réitéré que le pays entame des négociations avec les six puissances, mais il ne l’accepte pas avec les pays «à tout prix».

" Nous allons continuer les pourparlers avec le G5 + 1 avec bonne volonté et nous sommes intéressés que les pourparlers donneraient des résultats ", a dit Ravanchi, ajoutant que les pourparlers donnerait des résultats le 24 novembre.

Majid Takhte Ravanchi a fait ces allocutions lors de la Conférence nationale sur l ' analyse de la politique nucléaire de l’administration Rohani en ajoutant que si l’autre côté agit de bonne volonté, nos arriverons à l’accord final le 24 novembre.

" Nous avons fait tous les efforts pour le règlement de la question nucléaire ce qui est clair pour l ' Iran et l ' opinion publique. Mais nous n’accepterons l’accord à tout prix pour obtenir les résultats ".

Il a ajouté que le pays allait négocier dans le cadre qui a déjà été réglée, et a ajouté que, «S ' ils entrent dans les négociations avec la bonne volonté et ne discutent pas des questions non - pertinentes pour les négociations nucléaires, et ne tuent pas le temps, nous obtiendrons des résultats ".

Ce dimanche, l ' Iran a réaffirmé sa " volonté de coopérer " avec l ' Agence internationale de l ' énergie atomique(AIEA) pour faire la transparence sur son programme nucléaire controversé, lors d ' une visite à Téhéran du chef de l ' agence onusienne, Yukiya Amano.

Zarif a insisté sur la " volonté de la République islamique d ' Iran à coopérer avec l ' AIEA, seule instance internationale compétente en matière nucléaire ", selon l ' agence officielle Irna.

Yukiya Amano avait salué en juin les efforts de transparence de la part de Téhéran et le " dialogue substantiel " entamé avec l ' AIEA.