Alors que la milice Daech n ' a apporté aucun secours aux palestiniens, pris pour cible d ' Israël, l ' Iran s ' est tenu aux côtés des palestiniens, quitte à prouver ses capacités de mener des combats sur plusieurs fronts et ce avec succès. le commandant en chef de la force élite des Pasdarans, force Qods a rendu un hommage appuyé à tous les groupes palestiniens. c ' est un hommage qui a tout sopn sens. en 2011, les relations entre l ' Iran et le Hezbollah d ' une part et le Hamas de l ' autre se sont détériorés suite à la guerre contre la Syrie. l ' Iran a affirmé avoir un " moyen " qui pourrait changer les rapports de force au Moyen Orient, même dans les régions où ses adversaires font pluie et beau temps. la situation à Gaza et en Syrie l ' a bien prouvé: l ' Iran est en mesure de se battre à la fois sur plusieurs fronts. le changement des politiques régionales aura sans doute des répercussions sur Israël. des retrouvailles Hezbollah / Hamas / Iran sont d ' une très mauvaise augure pour Israël. en effet personne n ' est prête à oublier de sitôt les images de ces combattants palestiniens surgir des tunnels sous terrains ou d ' autres localités à Gaza, combattants qui s ' attaquaient aux israéliens à coup de Kornet, bombes et autre choses! Daech, lui, n ' a pas bouger d ' un iota pour aider les palestiniens sous les bombes. il a refusé d ' offrir son aide au Hamas son ennemi à lui est le chiisme. il est même allé jusqu ' à mettre le feu au drapeau palestinien. En Syrie aussi, la stratégie de soutien de Téhéran à Assad est bien payant: les soldats syriens se préparent à passer à la grande bataille. les chefs terroristes sont tués à Cheikh Najar. les voies sont ouvertes à la progression des soldats syriens vers l ' ouest. si l ' armée syrienne reprend le contrôle des collines des alentours de rif est, les insurgés ne seront plus en mesure de reprendre le terrain perdu… la force Qods est sans nul doute cet " outil stratégique " avec lequel l ' Iran peut changer les rapports de force