Le week-end de chassé-croisé entre vacanciers des mois de juillet et d'août s'annonce compliqué sur les routes françaises. Un pic d'environ 915 kilomètres de bouchons cumulés a été enregistré, samedi 2 août à la mi-journée, selon leCentre national d'information routière (CNIR), faisant de cette journée de chassé-croisé la plus encombrée de l'histoire. Le précédent record avait été enregistré le 17 août 2013, avec un pic « brutal et bref»de 877 kilomètres, selon la même source.

Bison Futé enregistrait un temps de parcours de 3 h 30 au lieu de 1 h 40 sur l ' A7 entre Ternay et Orange, mais aussi 20 kilomètres de bouchons au nord d ' Orléanssur l ' A10,28 kilomètres au sud de Bordeaux sur l ' A63, et 88 kilomètres sur l ' A75 à hauteur d ' Issoire. Sur l ' A9 entre Orange et Narbonne - Sud, le temps de parcours était de 3h15 au lieu de 1 h 45. Pour atteindre l ' Italie, il fallait attendre 2 h 15 au tunnel du Mont - Blanc.

DIMANCHE CLASSÉ ORANGE

Dimanche est classé orange dans le sens des retours.« Des difficultés de circulation un peu plus importantes que les dimanches précédents pourraientapparaître entre le milieu de matinée et le début de l ' après - midi notamment sur A13, A86, A6 et A10.»Il est recommandé aux automobilistes de traverser l ' Ile - de - France avant 8 heures et de rentrer avant 17 heures.

Vendredi, un pic de bouchons de 556 kilomètres avait été enregistré vers 17 h 30 par le CNIR, qui évoquait un trafic« plus important»que l ' année dernière à la même époque, depuis 11 heures. Le CNIR avait avancé l ' hypothèse de départs anticipés des estivants avant ce samedi noir. Les plus gros ralentissements s ' étaient concentrés sur l ' A7 et la vallée du Rhône.