Le Canada a annoncé des sanctions économiques et des interdictions de voyage contre 14 autres personnes en raison de la crise qui secoue l’Ukraine.
Ottawa accuse les 14 personnes visées par ces sanctions d’avoir «pris des mesures violentes visant à miner la souveraineté ukrainienne et à violer l’intégrité territoriale de l’Ukraine». Il s’agit pour la plupart de membres d’un groupe d’insurgés armés et de chefs militaires. Ces mesures ne sont pas les premières imposées par le Canada contre des Ukrainiens, ou des Russes, en réponse à la grave crise politique qui sévit depuis le début de l’année en Ukraine.