Israël lance 160 attaques sur Gaza en une nuitL ' opération militaire contre Gaza va encore «s ' intensifier»L ' escalade de la violence continue entre Israël et le Hamas. Cinq roquettes tirées de Gaza ont atteint Tel - Aviv, le cœur économique d ' Israël, à une soixantaine de kilomètres du territoire palestinien, où l ' armée israélienne a intensifié son opération militaire. Au total, cent dix - sept roquettes ont été tirées de Gaza depuis mardi, dont quarante - cinq ont été détruites en vol par les missiles du système israélien dedéfense « Dôme de fer». Elles n ' ont pas fait de victime côté israélien.

Cette attaque contre Tel - Aviv fait suite aux nouveaux raids aériens menés dans la nuit dans la bande de Gaza.«Il y a eu cent soixante raids durant la nuit, ce qui a porté à quatre cent trente le nombre d ' attaques aériennes depuis le début de l ' opération», a indiqué un porte - parole israélien, ajoutant que cent vingt sites de lancement de roquettes, dix postes de commandement du Hamas et de« nombreux tunnels»avaient été visés. L ' opération va« persister et s ' intensifier»dans les prochains jours, a ajouté le ministre de la défense, Moshe Yaalon.AU MOINS 36 MORTS DEPUIS LUNDI À GAZADepuis son lancement, lundi, l ' opération « Bordure protectrice» contre Gaza a fait trente - six morts, dont de nombreux responsables du Hamas, ainsi que trois femmes et huit enfants, selon les autorités palestiniennes. L ' offensive militaire israélienne, la plus violente depuis novembre 2012, a également fait plus de cent cinquante blessés et pourrait encore se transformer en opération terrestre. Selon des analystes militaires cités par l ' Agence France - presse, le Hamas a réussi à« surprendre» Israël en parvenant à tirer une roquette à longue portée de type M-302, de fabrication syrienne, sur Hadera, une localité au nord de Tel-Aviv, située à 116 km de la bande de Gaza, soit l'objectif le plus distant jamais atteint par une roquette palestinienne. Signe que la tension s'étend à tous les Territoires, en Cisjordanie, environ quatre cents jeunes Palestiniens ont jeté mercredi des pierres contre un barrage militaire israélien en scandant leur soutien à la branche armée du Hamas. Les soldats ont riposté par des tirs de grenades lacrymogènes et de balles en caoutchouc.