Les activistes des droits de l’Homme, en Irak, ont annoncé l’exécution de 480 Chiites, dans la prison de Badoush, à Ninive. Selon l’agence Fars, citant Sawt Al - Irak, le centre des droits de l’Homme, à Bassora, a annoncé que les terroristes takfiris de l’Etat islamique, en Irak et au Levant,(Daesh), ont exécuté 480 prisonniers, originaires de Bassora, dans la prison de Badoush, à Ninive, parce qu’ils étaient de confession chiite. Le Centre des droits de l’Homme, à Bassora, qui qualifie cette démarche, de massacre, a appelé la Communauté mondiale à réagir. Par ailleurs, la police de Salaheddin a fait part d’une opération militaire menée par les forces de l’armée irakienne, à 60 km de Tikrit, au cours de laquelle 6 éléments de Daesh ont été tués, et 18 autres, arrêtés. Dans le même temps, le Pentagone a confirmé, mardi, l’envoi d’hélicoptères " Apache ", en Irak. Ils doivent être déployés, à Bagdad, à en croire le Pentagone, qui n’a pas donné davantage de détails.