Jean - Claude Juncker, ancien premier ministre luxembourgeois, a été choisi par les dirigeants européens, vendredi 27 juin, pour être le nouveau président de la Commission. Il succède au Portugais José Manuel Barroso, qui occupait ce poste depuis novembre 2004.
26 dirigeants européens ont dit oui à Junker et seuls deux responsables lui ont dit non. Dans ce contexte, le premier ministre britannique, David Cameron a qualifié de « grave erreur», la désignation de Jean - Claude Juncker à la présidence de la Commission européenne ajoutant qu’une telle situation n’est pas en faveur de l ' Europe et la Grande - Bretagne. «C ' est un jour sombre l ' Europe. Je pense que nous aurions pu choisir par une coopération mutuelle un autre candidat qui aurait le soutien de tous les pays membres. Je pense que c’est une grave erreur de la part des dirigeants européens, aboutissant à la situation actuelle, a souligné David Cameron. Jean - Claude Juncker est partisan de davantage de cohérence et de rapprochement des pays membres de l ' UE sur les plans économique, politique et social.