Une autorité du ministère syrien des Affaires étrangères a critiqué les récentes mesures prises par l’Union européenne visant à sanctionner les responsables syriens. «Une telle démarche montre à quel point les autorités européennes se sentent désemparées et désespérées», a fait remarquer cette autorité syrienne, qui a requis l’anonymat. Elle a annoncé à l’agence syrienne Sana que Damas fustigeait le nouveau régime de sanctions de l’Union européenne, visant 12 responsables syriens. «Ces nouvelles sanctions illustrent la pérennité de l’hostilité de l’Union européenne vis-à-vis de la Syrie. L’Union européenne est partenaire de la guerre sale qui se passe, en Syrie», a souligné l’autorité syrienne, pour qui cette mesure est une réaction désespérée, face à la victoire du peuple syrien, lors des élections présidentielles.