Le chef de la diplomatie russe a mis en garde contre une éventuelle épuration ethnique dans l’est de l’Ukraine. SelonRussia Today, Serguei Lavrov a émis l’espoir que les dirigeants ukrainiens ne suivent pas ceux qui cherchent l’épuration ethnique dans l’est de l’Ukraine. Il a ajouté que ce qui se passait dans l’Est et dans le Sud de l’Ukraine n’était pas le dialogue avec la participation de toutes les régions du pays mais une épuration ethnique. Le chef de la diplomatie russe a souligné que Petro Porochenko, président ukrainien parle d’un cessez - le - feu dans le sud et dans l’est du pays et la fin de répression dans ces régions alors que les opérations de l’armée ukrainienne se poursuivent toujours. Selon, Itar Tass, l’armée ukrainienne a utilisé les bombes au phosphore dans ces attaques contre l’Est du pays. Vitaly Churkin, ambassadeur russe auprès de l’ONU a estimé que cela pourrait être considéré comme des crimes de guerre.