Les Etats - Unis et le groupe terroriste « l ' Etat islamique en Irak et au Levant…
qui sont, en apparence en contraction et en conflits d ' intérêts, se sont rendus services et donné des coups de main, à diverses occasions, et se sont dopés, ainsi. L ' Etat islamique en Irak et eu Levant, une organisation d ' une pensée extrémiste a vu le jour, au début de l ' occupation américaine et britannique de l ' Irak. En 2004, ce groupe s ' est engagé à soutenir al - Qaïda et il est devenu, par la suite la branche irakienne d ' Al - Qaïda. Le 15 octobre 2006, il est devenu une organisation élargie pour des groupes rebelles opérant sous la bannière de l ' Etat islamique en Irak et au Levant. Ce groupe est composé de divers groupes rebelles, entre autres les éléments bien entrainés de l ' ancienne garde républicaine et les dévoués à Saddam. L ' objectif de la création de ce groupe est d ' établir l ' Emirat islamique dans les régions à population sunnite en Irak, et de l ' élargir, par la suite, en Syrie. la violence exercée par ce groupe terroriste piur réaliser ses objectifs est telle que même Al - Qaïda et les Taliban lui ont exprimé leur désaveu. Cependant, l ' émergence de ces groupes terroristes puise ses racines dans un même endroit. En effet, l ' expulsion de l ' armée rouge de l ' Ex - Union soviétique de l ' Afghanistan dans les années 70, a été peut - être le premier motif pour l ' émergence du réseau terroriste, Al - Qaïda. Le Etats - Unis ne voulaient pas entrer, directement, dans la guerre ni confrontation avec l ' union soviétique en Afghanistan, ils ont donc tenté de duper un certain nombre d ' extrémistes et de salafistes dans les pays islamiques, et d ' inciter leurs sentiments islamiques pour ainsi créer un groupe déviationniste susceptible d ' assurer les intérêts des Etats - Unis dans la région, sous la couverture des convictions creuses et des apparences religieuses. C ' est ainsi qu ' à la fin des années 70, cette organisation a ouvert son bureau sous le nom « Maktab al - Khadama», avec pour objectif de former, d ' entrainer, de soutenir et d ' équiper les Moudjahidine arabes en vue de faire la guerre contre l ' Union soviétique. La mission de groupe a porté, rapidement, ses fruits et au début des années 80, l ' armée soviétique a été contrainte de se retirer de l ' Afghanistan. Mais, Al - Qaïda ne s ' est pas arrêté là. Les décideurs occidentaux, galvanisés par ce projet en Afghanistan, se sont donnés comme l ' idée de l ' étendre dans la région et de l ' utiliser, là où leurs intérêts l ' exigeaient. Oussama Ben Laden a ensuite créé, officiellement en 1998, une organisation nouvellement fondée, dit « Al - Qaïda» avec les éléments qui avaient combattu, en Afghanistan, l ' ex - Union soviétique. Ce fut, ensuite, la première dont l ' objectif était de créer et de renforcer les forces takfiris. Une étape qui était, il faut le rappeler, un fait, tout à fait, délibéré. La deuxième étape où les Etats - Unis ont servi les Takfiris était celle d ' après les attaques du 11 septembre 2001. Les autorités US ont présenté Al - Qaïda comme responsable des attaques contre les tours jumelles du Word Trade Center. Puis, elles ont décidé de procéder à des expéditions militaires contre ce groupe terroriste en Afghanistan. Le Président américain de l ' époque a parlé de la guerre des croisades. Cette guerre, aboutissant à la mort des citoyens innocents, dont des femmes et des enfants, a fourni cette occasion à Al - Qaïda pour qu ' il se présente comme la seule force combattante face aux crimes des Américains. Cela a permis aux dirigeants d ' Al - Qaïda de se présenter comme les forces sacrées qui se sont dressées contre l ' oppression faite aux Musulmans. En proliférant une telle opinion, ils ont su recruter un grand nombre d ' effectifs. Aujourd ' hui, sont nombreux les groupes extrémistes qui s ' inspirent de la pensée, des méthodes, de l ' idéologie et des objectifs d ' Al - Qaïda et se livrent à des activités terroristes, à l ' échelle mondiale. Lorsque les Etats - Unis ont expédié, militairement, contre l ' Irak et le régime Baathiste, et ont occupé ce pays, le réseau al - Qaïda s ' est propagé en Irak, avec le même point de vue, la même idéologie et la même stratégie. Ce fut, en fait, la troisième étape où les Américains ont renforcé les takfiris, cette fois - ci en Irak. Et la quatrième étape où les Etats - Unis ont, de par leurs actions, renforcé réseau al - Qaïda, fut déclenché avec la crise de la Syrie où les Américains ont apporté leurs soutiens directs et indirects aux groupes terroristes. Alimentés en armements et en fonds, les groupes terroristes ont su réaliser certains progrès en Syrie, face à l ' armée syrienne, et prendre le contrôle de certaines régions du pays. Et c ' est grâce au soutien du Hezbollah que l ' armée et le gouvernement syriens ont su reprendre une majeur partie des territoires et régions tombés entre les mains des groupes rebelles et terroristes. Malgré tous ces ennuis et problèmes créés par les groupes takfiris pour les pays occidentaux, surtout, les Etats - Unis, il faut tenir toujours compte de ce point que « Al - Qaïda ne sera jamais tombé en disgrâce aux yeux de Washington, car ce groupe terroriste est considéré comme le meilleur outil pour ne pas dire le meilleur allié de Washington, lui permettant d ' assurer ses intérêts extra - frontaliers.