le mufti de l ' Otan, tombé en disgrâce depuis la chute politique des Frères musulmans en Egypte et traité en parias au Qatar a trouvé à travers l ' offensive médiatico - militaire des terroristes de l ' EIIL(Daesh) contre l ' Irak, une occasion désespérée pour remettre à vendre " ses talents de vallet ". le chef de l ' Union mondiale des oulémas(!!!) a qualifié depuis son retrait qatari de " révolutionnaires ", les hordes de violeurs et de coupeurs de tête de Daesh. il s ' est engagé sans hésiter sur le terrain qu ' est celui des puissances néocolonialistes pour qualifier l ' assaut takfiri contre l ' unité et l ' intégrité territoriale de l ' Irak " de révolution des sunnites ", n ' allant pas évidemment jusqu ' à se rappeler le massacre commis par Daesh dans les rangs des irakiens de confession sunnite ces derniers jours! Qardaoui s ' est payé aussi le chic de " dénoncer l ' ayatollah Sistani " pour sa fatwa de mobilisation générale de tous les irakiens pour défendre l ' Irak contre les terroristes. Qaradaoui dont les loyaux services rendus à l ' Otan dans la destruction de la Libye et dans les révoltes factices dites de printemps arabe dans le nord de l ' Afrique sont de notoriété publique a fustigé Sistani pour avoir poussé à la guerre confessionnelle. Avec un brin de nostalgie dans la voix, le cheikh qui pense en ce moment et sans nul doute à l ' armée égyptienne, a rendu hommage à Daesh pour avoir provoqué " l ' effondrement de l ' armée, des forces de police et des forces sécuritaires de l ' Irak ", " ce qui est le signe du caractère révolutionnaire de ce mouvement "! Qaradaoui a mois soigneusement de rappeler la fatwa des oulémas sunnites d ' Irak en faveur d ' une mobilisation générale anti Daesh vu que le cheikh est un adepte pur et dur du " politiquement correct " et qu ' il espère se refaire une santé politique chez ses anciens maitres cette fois sur le dos de l ' Irak et de sa population victimes depuis plus de trente ans des complots américains et de l ' Otan.