L’aviation syrienne a pris pour cible des rep aires du groupe terroriste de l’Etat islamique, en Irak et au Levant, à al - Djabsa et près de la ville d’al - Shadadi, dans le Sud de la province de Hassaka, dans le Nord - Est de la Syrie.
à Damas, l’opération a laissé nombre de morts et de blessés, du côté des terroristes, dont les positions et les repaires ont été détruits. Par ailleurs, les forces de l’armée syrienne ont ciblé 4 véhicules transportant des éléments armés et des armements militaires que ces derniers entendaient introduire, via les frontières jordaniennes, en Syrie. Les voitures ont été détruites avec les terroristes à leur bord. Dans la foulée, " Human Rights Watch " de la Syrie a annoncé le retrait des terroristes du Front Al - Nosra et des brigades alliées de Kassab, de la région frontalière avec la Turquie. L’armée a pu, ainsi, progresser, davantage, dans la région. A part les champs de bataille et les opérations militaires de l’armée, un groupe de commandants de l’Armée syrienne libre,(ASL), a annoncé, dans un communiqué, à l’adresse des combattants de ce groupe, qu’ «il démissionne, faute de soutien financier et militaire des pays arabes et occidentaux à ce groupe, et vu l’impuissance à faire face aux forces populaires et au gouvernement syrien».