Des chercheurs de l'université d'Harvard sont parvenus à faire repousser la dentine chez certains rats, à l'aide de la stimulation de cellules souches par laser. Des résultats à prendre avec réserve, mais qui restent prometteurs. Les cellules souches ouvrent des pistes de plus en plus impressionnantes dans le domaine de la recherche médicale. Dans une étude publiée par la revue Science Translational Medicine, des chercheurs de l ' université américaine Harvard expliquent avoir réussi à faire repousser la dentine de rats de laboratoire. Cette partie de la dent est située sous l ' émail et permet de protéger la pulpe dentaire vivante des agressions bactériennes après unecarie. En stimulant des cellules souches de dentine chez les rats grâce à un laser basse énergie, les scientifiques ont observé des résultats prometteurs. Après un traitement de cinq minutes, la dentine est repoussée en 12 semaines sous une couche protectrice posée par les chercheurs.Régénérer plutôt que remplacer" Notre traitement n ' implique pas l ' introduction de quoi que ce soit dans le corps, et les lasers sont déjà largement utilisés en médecine et dentisterie ", indique le professeur David Mooney, rapporteur de l ' étude. " Les obstacles pour une application clinique sont donc mineurs, et l ' avancée serait substantielle dans le domaine si nous parvenons à régénérerles dentsplutôt que les remplacer. " Ces résultats doivent être confirmés par des études complémentaires, car les dents des rats ne sont pas identiques à celles des humains. La dentine qui s ' est régénérée était encore fragile et l ' étude n ' a porté que sur un nombre limité de rats, mais elle présente de belles perspectives pour l ' avenir.