Il serait erroné de limiter l ' élargissement ultérieur de l ' OTAN, a estimé mardi le chef de la diplomatie britannique William Hague.

«L ' OTAN est une alliance créée pour la défense et non pour l ' offensive. Il y a des pays libres et épris de paix qui veulent adhérer à l ' OTAN. L ' adhésion à l ' Alliance a constitué une démarche très positive pour nombre de pays, et il serait injuste de limiter l ' OTAN aux seuls pays qui en font partie à présent», a déclaré le chef du Foreign Office devant la Chambre des communes.

M. Hague répondait à un parlementaire désireux de savoir s ' il n ' était pas temps d ' arrêter l ' élargissement de l ' OTAN, pierre d ' achoppement dans les relations entre l ' Occident et la Russie.

Lors de sa séance annuelle de questions - réponses avec la population en avril, le président Vladimir Poutine a indiqué que la Russie ne redoutait pas l ' élargissement de l ' OTAN vers l ' est, mais devait se baser sur les réalités et évaluer sobrement la situation.

Le chef de l ' Etat russe a rappelé que par le passé, il avait été promis à la Russie qu ' après la réunification des Allemagnes, il n ' y aurait plus d ' extension de l ' Alliance vers l ' est. Cependant, son élargissement s ' est poursuivi.