Le chef de l’organisation des affaires religieuses en Autriche, Fuad Sanac a affirmé: «Pour mettre fin aux hostilités contre les musulmans en Europe, l’Islam doit être reconnu dans tous les pays européens.»
Selon le site World Bulletin, au cours d’une conférence sur la lutte contre les crimes de haine religieuse contre les musulmans, organisée à Vienne, capitale autrichienne avec la participation des responsables de l’Etat et des ONG ainis que les représentants des communautés musulmanes, Sanac a souligné: «Les musulmans sont confrontés à des problèmes dans les pays européens même pour les cérémonies de noces ou de deuil, parce que l’Islam n’est pas encore reconnu dans ces pays.» Le chef de l’organisation des affaires religieuses en Autriche a ajouté: «Nous demandons aux responsables européens de nous accorder les mêmes droits que les catholiques, les protestants, les juifs ou les bouddhistes.» Sanac a souligné: «Aujourd’hui on emploie par erreur le terme «islamophobie» pour désigner l’hostilité et la guerre contre l’Islam.» Faisant allusion à l’importance de l’éducation dans la lutte contre l’islamophobie, il a dit: «C’est par une vraie éducation que l’on peut apprendre aux étudiants et aux élèves de remplacer l’hostilité envers l’Islam par l’amitié, le respect et la compréhension réciproque.»