Les manoeuvres " Sabre d ' Abdellah " continue à faire couler beacoup d ' encre non pas parce que l ' Arabie saoudite y a fait étalage de très grandes forces mais surtout parce qu ' il a exposé aux yeux du monde " ses bombes atomiques ". mais comment les saoudiens en sont - ils arrivés là? selon les sources saoudiennes, " la décision a été prise au cours d ' une réunion à huis clos en présence du roi Abdellah, du prince héritier et du successeur de celui - ci, l ' émir Maqran en présence évidemment des représentants du Mossad et de la CIA "! " C ' est Maqran qui aurait proposé l ' exposition au grand public des missiles à tête nucléaire saoudiens et ce, dans l ' objectif de " riposter " aux récentes menaces de la Russie et à la démonstration de force balistique iranienne ". En Arabie saoudite, la proposition de Maqran ne faisait pas l ' unanimité dans la mesure où " d ' aucuns auraient préféré garder le secret sur la puissance atomique saoudienne "! mais l ' ' Arabie saoudite n ' y est pas allée sans consulter au préalable les Etats Unis: " les Etats Unis ont joué directement sur cette prise de décision et au cours de sa dernière visite à Riyad, Obama, a très clairement donné son feu vert au roi Abdellah. Obama souhaité en effet de faire un petit forcing en direction de la Russie et de l ' Iran dont le soutien à Assad a mis à plan les plans américains. ceci dit, le feu vert d ' Obama n ' a pas convaincu Saoud al Fayàal, ministre des AE qui estimait que le fait d ' exposer les bombes atomiques saoudiennes mettraient le pays en danger. mais d ' où venaient " les bombes atomiques " saoudiennes? " le contrat d ' achat de plusieurs ogives nucléaires avait été signé il y a quelques mois de cela entre le prince héritier saoudien et les autorités d ' Islamabad et suivant e texte, le chef d ' état major pakistanais avait lui - même supervisé le processus de livraison des bombes atomiques en Arabie saoudite. le chef d ' état major pakistanais assistait lui - même aux manoeuvres militaires saoudiens, " Sabre d ' Abdellah ". la source ajoute: " une fois le contrat signé entre Riyad et Islamabad, la CIA et le Mossad en ont été mis au courant et ont fait pression sur Riyad et Islamabad pour qu ' ils renoncent à tout accord. mais Riyad a fini par donner des garanties nécessaires à l ' axe Tel - Aviv - Washington promettant ne jamais utiliser " ses bombes " contre Israël ou tout autre allié des Américains "(ndlr: et c ' est vrai que les bombes saoudiennes viseraient l ' Iran et pas Israël). Après ces garanties, les Américains ont décidé d ' envoyer une équipe de conseillers sur place pour superviser l ' usage de ces bombes. selon ces sources, l ' Arabie saoudite est particulièrement remontée contre la Russie qu ' elle accuse de l ' avoir défaite en Syrie et les bombes nucléaires achetés au Pakistan sont en partie une réponse à l ' insistance de Poutine à soutenir Assad. pour le reste son hostilité ouverte contre l ' Iran explique cet mini arsenal atomique qui relève plutôt du spectacle que d ' une réelle profondeur stratégique.