les terroristes en guerre contre l ' état et l ' armée syrienne sont équipés depuis peu de missiles anti char " TOW ".
le journal turc Aydenlik fait des révélations à ce sujet: " ces engins sont tombés entre les mains des rebelles pour la première fois au mois d ' avril en cours. c ' est l ' ex commandant en chef de l ' ASL, Selim Idriss et le renseignement turc qui se trouvent à l ' origine de ce trafic. Après avoir été limogé par le conseil militaire de l ' ASL, Idriss a crée une formation du nom de " Mouvement Hazem ". c ' est une formation composée de cinq groupes de deux personnes. ces terroristes sont bien entrainés à l ' effet d ' utiliser les missiles Tow et ils se trouvent à Idleb " affirme le journal qui souligne les contacts permanents entre Idriss et le sénateur US McCain: " ces contacts visent à renforcer les liens entre les américains et les groupes armés ". selon le journal, " les terroristes takfiris ratissent large dans les quartiers populaires d ' Istanbule et recrutent les jeunes turcs qui s ' engagent sous la bannière de l ' Etat islamique en Irak et au Levant ou encore celle du front Al Nosra. l ' enseignement des précepts de l ' Islam est un prétexte pour attirer nos jeunes et les envoyer en " jihad " en Syrie. ces jeunes sont recrutés dans les mosquées et l ' une des plus connues de ces mosquées est Konkorn " " les jihadistes ont visé la couche la plus démunie des habitants d ' Istanbule. des jeunes qui entrent dans cette mosquées ou qui deviennent membres des associations comme Culture et Solidarité changent de vêtement, de discours, d ' attitude et se mettent à accuser les membres de leur famille d ' apostat! et que fait la police turque, une fois ces jeunes tombés dans le piège de l ' EIIL? rien, la police garde le silence et affirme ne pouvoir rien faire "