Le Chef de la diplomatie autrichienne, Sebastian Kurz, arrivé, à Téhéran, hier soir, a été accueilli par les autorités du ministère iranien des Affaires étrangères. Âgé de 27 ans, le plus jeune chef de la diplomatie, dans le monde, s’est rendu, en Iran, à l’invitation de son homologue iranien, Mohammad-Javad Zarif, pour une visite officielle de deux jours. Kurz doit s’entretenir, aujourd’hui, avec Zarif, des questions régionales et internationales, ainsi que du dossier nucléaire de l’Iran. Les deux parties participeront, finalement, à une conférence de presse conjointe, en présence des journalistes iraniens et étrangers. Kurz s’entretiendra, également, avec le Président du parlement iranien, Ali Larijani. Cette visite a été effectuée, en prélude à la visite, en Iran, du Président autrichien, Heinz Fischer, invité par le Président Hassan Rohani. Au seuil de la visite de Heinz Fischer, en Iran, Hassan Tadjik, l’ambassadeur de l'Iran, à Vienne, l’a qualifiée de très importante et de signe des liens profonds qu’entretiennent les deux pays.