La réconciliation nationale en Palestine faisait les gros titres dans la presse. Les Palestiniens ont signé, hier, à Gaza, un nouvel accord de réconciliation. Le Hamas et l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) ont  convenu de former un gouvernement d’union dans les prochaines semaines, afin de mettre fin à leur division politique.
« Un accord a été conclu sur la formation d’un gouvernement de personnalités indépendantes dirigé par le président Mahmoud Abbas d’ici cinq semaines», a indiqué ce communiqué lu par le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, en présence d’une délégation de l’OLP.

Peu après des bombardements israéliens sur Gaza

La réaction de l’entité sioniste ne s’est pas faite attendre. Israël a immédiatement condamné cet accord. Verbalement dans un premier temps et  peu après, par une frappe de l’aviation israélienne sur le nord de Gaza, , blessant six civils palestiniens, dont un très grièvement.