Selon le site Al Nashra, l ' armée arabe syrienne est décidée de reprendre le contrôle total de trois axes de combat que sont Ghouta - est, Alep et Homs et ce, avant l ' échéance présidentielle du 3 juin. " Alors que le Liban semble être incapable de résoudre les dossiers domestiques auxquels il fait face, le régime Assad franchit de grands pas dans le sens de la tenue des élections présidentielles. en ce sens, c ' est aux succès militaires d ' envergure dans certaines localités que pense la Syrie avant le 3 juin. les succès militaires dans les zones en question permettra en effet à davantage de syriens de prendre part au scrutin, à renforcer la légitimité du vote. la communauté internationale(ndlr: l ' Occidentà) ne pourra alors remettre en doute la probité du scrutin. le premier axe à être nettoyer de la présence des terroristes avant le 3 juin reste celui de Ghouta - est. entre 30% à 40% de cet axe se trouvent sous contrôle des terroristes. les analystes militaires considèrent la chute de Al Maliha et de Darya comme un plus pour Assad qui pourra y organiser des élections et espérer même et y emporter une victoire. le secon axe est celui de Homs et de sa banlieue, très important en termes stratégiquies. Homs est la capitale des rebebelles qui ont signé en premier le projet de renversement d ' Assad. c ' est aussi unn point de jonction entre Damas et la capitale des alaouites à savoir Lattaquié. cette région compte trois millions d ' électeurs et s ' étend sur une superficie de 10000 kilomètres carrés. les régions sous contrôle des terroristes sont réduites en termes de superficie par rapport aux régions aux mains de l ' armée. seule la vieille ville de Homs est désormais contrôlée par les takfiris mais l ' avancée de l ' armée se fait très lentement en raison des obstacles dressés dans cette zone par les terroristes. / le troisième axe reste la vieille ville d ' Alep et les régions environnant la caserne de Hananou. le régime Assad se concentre sur cet axe et en a fait l ' une de ses priorités militaires car il s ' agit là de la capitale économique et spirituelle de la Syrie et sa participation au scrutin aura de très bonnes répercussions d ' autant plus que les électeurs arméniens et chrétiens et lespro Assad y sont nombreux et qu ' ils voteront Assad en cas de libération de leur région. " Al Nashra dit: " la ville d ' Alep a besoin d ' une vaste opération de reconstruction et c ' est en ce sens que les soldats s ' orienteront "