L ' armée syrienne a réussi en plus d ' un an d ' offensive incessante d ' empêcher les terroristes de prendre d ' assaut 48 localités syriennes, ce qui a permis à l ' armée d ' apaiser des dizaines de fronts de combat
Mais ces localités, comment ont - elle été épargnées? Quels sont les impacts politiques et militaires de cet état? dans ces mêmes localités, les terroristes ont déposé leurs armes, une amnistie est entrée en vigueur, ceux des " hommes armés " qui était de nationalité syrienne ont été réemployés dans leurs villes et villages d ' origine à condition qu ' ils participent à des patrouilles militaires, et qu ' ils surveillent aux postes de contrôle, les habitants de ces régions ont regagné leurs maisons, villes et villages, se sont mis à reconstruire les infrastructures de leurs villes
un autre impact positif de cet état reste la réconciliation nationale qui gagne du terrain de jour en jour en Syrie sur fond de la formation d ' un réseau de communication et de relations sociales et internes entre les officiers de l ' armée syrienne et les appareils sécuritaires de l ' autre. La trêve que propose Assad dans ces différentes localités est souvent solide. Peu nombreux sont les cas où le processus de réconciliation s ' effondre. c ' est sur fond de ces succès que le " ratissage " de plusieurs localités stratégique a eu lieu: Talkalakh repris après la victoire d ' Assad à Qusseir soir le bastion terroristes proche du Liban. cette reprise a favorisé la reconquête de Al Hosn au bout de huit mois d ' efforts.
Le ratissage de Qaboun et de Baré à rif de Damas a favorisé le terrain à l ' entrée de l ' armée dans le réseau des tunnels appartenant aux terroristes à Ghouta est. l ' encerclement de l ' armée à Joubar a affaibli tout comme les pressions sur Damas. Après cette victoire, l ' armée a pris le contrôle des entrées nord de la capitale. Le ratissage de al Moazamiya a coupé la voie de transit entre Ghouta est et Ghouta ouest. l ' armée a pu imposer davantage son siège aux terroristes dans la localité de Darya et les terroristes ont perdu l ' une des sources d ' aide logistique et militaire. Dans la foulée, Yalda, Bebila et Beit Sahm ont été nettoyés de quelques 1500 terroristes, ce qui a favorisé la position de l ' armée à al Maliha. Cette localité a été de la sorte contrôlée, son aéroport, encerclés. le siège de Yarmouk et de Hajar al Aswad a été aussi renforcé.. vint ensuite les combats et les rédditions et la réconcilaition à Zobdani, à Mazaya, à Aïn al Fija et à Wadi Bardi à Qalamoun; mais quels sont les impacts politiques de cette stratégie combinée, un mélange de succès militaires et de réconciliation?
Les opposants d ' Assad ont perdu leur unité. De nettes divergences sont apparus entre les jihadistes non syriens et syriens et ces derniers ont accéléré dans la foulée leur ralliement aux forces nationales
Ces " nettoyage " domestiques ont permis à Assad de refuser tout dialogue avec l ' opposition extérieure. Assad a refusé toute concession tout en travaillant avec les institutions locales pour étendre la trêve.
Le nettoyage domestique a aussi ouvert la voie à l ' acheminement des aides aux civiles des zones libérées, civils qui par endroit ont également été évacués. bref la stratégie de guerre / paix d ' Assad a contribué à tempérer les pressions sur l ' armée nationale, à la garnir de nouveaux éléments soit ces ex hommes armés qui ont adhéré les rangs des forces populaire