Le Premier ministre irakien, Nouri Maliki, a accusé l’Arabie saoudite de s’ingérer dans les affaires intérieures de l’Irak et d’autres pays arabes.
« Le régime saoudien a le sang des musulmans sur les mains», a martelé Malik, lors d’un discours, prononcé vendredi dans la province de Babylon. «Ce n ' est un mystère pour personne que le régime saoudien est à l’origine de l’effusion de sang dans les pays musulmans comme l ' Irak et la Syrie et qu’il dépense ses pétrodollars pour massacrer les musulmans et s’immiscer dans les affaires intérieurs des pays souverains». et Maliki d ' ajouter: « Nous essayons de ramener Riyad sur le droit chemin car il a vraiment besoin de bons conseils. Les politiques saoudiennes ne vont pas dans son intérêt ni dans les intérêts de la région».