En analysant des données géophysiques récoltées par la sonde Cassini, des chercheurs sont parvenus à mettre en évidence les caractéristiques d’un océan sous terrain caché sous la surface gelée d’Encelade, une des lunes de Saturne. L’étendue d’eau serait favorable au développement de vie extraterrestre.Sous la surface gelée d’Encelade, une des lunes de Saturne, se cache une vaste étendue d’eau. La nouvelle, annoncée cette semaine par la NASA, a de quoi enthousiasmer les scientifiques en quête d’organismes vivants en dehors de la Terre. En effet, les profondeurs de cet océan nouvellement découvert seraient rocheuses et pourrait donc favoriser un environnement propice à la formation de vie microbienne. L’existence de cet océan sous terrain a été évoquée pour la première fois en 2005, après que des astronomes ont identifié aux alentours du pôle sud de mystérieux jets de vapeur d’eau s’échappant de fractures ponctuant la surface d’Encelade. Ces jets, soumis aux forces des marées provoquées par la force gravitationnelle de Saturne, témoignent depuis ce temps de la présence d’eau dans les profondeurs du satellite.Un océan à 30 km sous la surfacePrès de dix ans plus tard, une équipe internationale de chercheurs est parvenue à mettre enfin en évidence les caractéristiques de cette mer singulière. Pour parvenir à un tel exploit, les scientifiques ont analysé des données recueillies par la sonde Cassini au pôle sud d’Encelade au cours de trois survols entre 2010 et 2012. Ces mesures géophysiques sont relatives à la topographie et au champ gravitationnel de la lune. Les résultats de cette étude, publiés par la revueScience, indiquent que le plan d’eau se situe entre 30 et 40 kilomètres en dessous de la surface glacée. Il s’étend sur environ 500 kilomètres pour une profondeur d’environ huit kilomètres, totalisant ainsi une masse d’eau équivalente à celle du Lac Supérieur, aux Etats - Unis, l’un des plus grands lacs de la Terre. Par ailleurs le fond de cet océan sous terrain est composé de roche, une caractéristique qui favorise potentiellement le développement de petites formes de vie. Dans un communiqué de l ' agence spatiale, Linda Spilker, directrice du projet Cassini à la NASA explique: "Ces jets près du pole sud d ' Encelade contiennent de l ' eau salée et des molécules organiques, les ingrédients chimiques élémentaires pour créer la vie"." Zone habitable ""Cette découverte étend notre point de vue sur les ‘zones habitables’ à l ' intérieur de notre système solaire et dans les systèmes planétaires appartenant à d ' autres étoiles ",poursuit - elle.La zone habitable désigne la zone dans laquelle les scientifiques considèrent qu ' un objet est situé ni trop loin, ni trop près de son étoile afin que de l ' eau puisse y subsister à l ' état liquide." La nouvelle validation d ' un océan d ' eau caché sous les jets fait progresser notre compréhension de cet environnement intrigant ",conclut-la scientifique. Arrivée en juin 2004 aux abords de Saturne après un voyage de 7 ans, la sonde Cassini étudie depuis la planète et ses nombreuses lunes. Sa mission est dirigée par la NASA, l’Agence spatiale italienne et l'Agence spatiale européenne.