« Les évolutions régionales n'auront pas d'impact sur les relations Téhéran-Moscou »,
a annoncé le Ministère russe des Affaires étrangères, dans un communiqué publié à l ' occasion de l ' imminente visite de Sergueï Lavrov, en Iran. Plus de détails, dans une note publiée par Al - Hayat, reproduite par l ' agence Tasnim, dans les lignes qui suivent… ' ' A l ' approche de la visite, en Iran, du Ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, ce Ministère a annoncé, dans un communiqué, que les évolutions régionales n ' auraient pas d ' impact sur les relations Téhéran - Moscou. « Les relations Téhéran - Moscou reposent sur les principes d ' amitié et de bon voisinage et resteront intactes, malgré les évolutions régionales. La Russie envisage de coopérer avec l ' Iran, dans le sens de la stabilisation de la région et internationale», précise le communiqué. Plus loin dans son communiqué, l ' appareil diplomatique de la Russie salue le récent accord nucléaire entre l ' Iran et les ۵ + ۱, pour dire: « La mise en application de cet accord permettra à l ' Iran de restaurer, ses droits, en tant que signataire du traité de non - prolifération des armes nucléaires(TNP), en vue de faire réduire, à la fois, les sanctions imposées à son encontre, ce qui apportera automatiquement de bonnes conséquences à la région et contribuera à son nettoyage d ' ADM». Le texte précise, aussi, que la Russie est prête à aider au règlement de la crise syrienne et à œuvrer pour réduire les difficultés auxquelles est aux prises le peuple syrien. « Moscou plaide pour l ' ouverture des négociations de paix, à travers de la conférence Genève - ۲ qui devra avoir lieu, avec la participation les importants pays de la région dont l ' Iran», ajoute le texte qui, à ce propos, tient à dire que les positions de Moscou et de Téhéran envers l ' affaire syrienne sont identiques. Le communiqué du Ministère russe des Affaires étrangères ajoute aussi que l ' Iran et la Russie vont déployer leurs efforts, pour aider à la tenue, avec succès, du ٤ème sommet des pays riverains de la mer Caspienne, prévu en automne prochain. Le texte ajoute, pour terminer, que Moscou salue également les efforts de Téhéran, en vue de contribuer à résoudre les problèmes du peuple afghan.