Le ministre libanais de l'Intérieur du gouvernement intérimaire a annoncé être menacé par le groupe  « Etat Islamique en Irak et au Levant ».  J'ai reçu des menaces de la part de l'EIIL mais je n'y ai pas répondu, a déclaré Marwan Cherbil au quotidien al-Siyassa. le regain de la tension à Tripoli aura des répercussions sur les autres endroits libanais mais je mande à tout le monde mettre de côté ce soutien politique aux terroriste pour que la sérénité et la stabilité retourne à tripoli, a-t-il averti.