Le porte-parole du président afghan a assuré que Hamid Karzaï ne se plierait pas devant les pressions des Etats-Unis et des responsables afghans pour signer le traité de sécurité avec Washington.
Aimal Faizi, porte - parole et conseiller en chef du président Karzaï, a accusé, vendredi, les hommes d’Etat américains, de faire pression sur les membres du gouvernement afghan afin de les contraindre à signer l’accord de sécurité avec Washington d’ici fin ۲۰۱۳. «Washington se leurre complètement s’il pense que des responsables afghans pourront contraindre Hamid Karzaï à signer l’accord de sécurité. Cela est impossible et Karzaï ne se fera jamais plier l’échine à ces pressions», a affirmé Aimal Faizi. Le mois dernier, Hamid Karzaï a subordonné la signature du pacte de sécurité avec les Etats - Unis à l’acceptation par Washington des nouvelles conditions posées par Kaboul.