Un tribunal européen des droits de la personne s'est penché pour une rare fois, mardi, sur les «prisons secrètes» qui auraient été utilisées par le service américain du renseignement dans le cadre de la guerre au terrorisme.
La Cour européenne des droits de l ' homme a entendu mardi les avocats de deux hommes actuellement détenus au camp militaire de Guantanamo, à Cuba, et qui accusent la Pologne d ' avoir violé leurs droits humains. Les avocats affirment que leurs clients ont été enlevés par la CIA et torturés dans une prison polonaise reculée. C ' est la première fois que ce tribunal s ' intéresse au rôle joué par l ' Europe dans ce programme, qui a atteint son zénith sous la présidence de George W. Bush.