Le soutien tous azimuts de l'Iran au gouvernement syrien n'est secret pour personne. l'Iran lui même sanctionné par l'Occident aide la Syrie à vendre son pétrole sur les marchés internationaux. très récemment, les iraniens ont toutefois fait un cadeau " pétrolier" à la Syrie , vendre à bas prix du pétrole léger à ce pays. selon Foreign Policy qui s'intéresse ) ce sujet l'Iran a exporté e,n 2012 quelques 4 millions de barils de pétrole avec 10% de réduction sur le prix de chaque baril à la Syrie.  Si chaque baril de pétrole coûte 98 dollars , 10% de réduction en elève 10 dollars! selon FP, " la Syrie a une dette de 3.600 milliards envers l'Iran pour le pétrole reçu mais ni la Syrie a la capacité de la rembourser ni l'Iran veut que cette dette soit remboursée. David Butter , expert en energie de Chatham House , la Syrie vendait avant sa guerre 150000 barils par jour et le reste de son pétrole exploité était destiné à sa consommation interne. en 2012, la production pétrolière syrienne a baissé très rapidement pour s'établir à 20000 barils par jour. la Syrie importe désormais 130000 barils par jour. A vrai dire , le secteur pétrolier syrien est menacé dans son existence . les dégâts infligés au secteuer par les terroristes et leurs protecteurs sont évalués à plus de 2.9 milliards de dollars " Foreign Policy rappelle toutefois l'ouverture d'une ligne de crédit de 3.6 milliards de dollars entre l'Iran et la Syrie en juillet dernier. selon FP,n "l'Iran aide non seulement la Syrie à vendre son pétrole mais il l'aide aussi à contourner les sanctions que lui impose l'Occident " un astuce? les pétroliers iraniens changent de pavillon pour transporter le pétrole iranien. cette méthode , les Syriens commencent aussi à l'apprendre " dit sans preuve Foreign Policy.