La République islamique n'a pas cessé l'enrichissement d'uranium à 20%, a affirmé samedi un législateur iranien.
Les propos du président de la Commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère du Parlement iranien, Alaeddin Boroujerdi, contredisent les affirmations d ' un autre membre de la commission selon lesquelles l ' Iran aurait temporairement suspendu ses activités d ' enrichissement d ' uranium à ۲۰%. Jeudi, le site du Parlement iranien citait Hossein Naqai - Hosseini, porte - parole de la commission, qui déclarait que " l ' industrie nucléaire du pays requiert de l ' uranium enrichi à ۲۰% pour alimenter le réacteur nucléaire de recherche, mais le site[réacteur] a déjà tout l ' uranium dont il a besoin et il n ' y a pas de besoin de produire " de l ' uranium enrichi à ۲۰%. Samedi, M. Boroujerdi a déclaré que les activités nucléaires iraniennes continuaient comme par le passé, et que l ' Iran " continuait l ' enrichissement d ' uranium à ۲۰% ", a rapporté l ' agence de presse officielle IRNA. Le législateur iranien a par ailleurs indiqué que lors des pourparlers entre l ' Iran et le groupe ۵ + ۱(Etats - Unis, Chine, Russie, France, Royaume - Uni et Allemagne), l ' Iran avait demandé aux grandes puissances internationales de reconnaître son droit d ' enrichir l ' uranium et de lever les sanctions à son encontre, avant d ' ajouter que " nous devons attendre les résultats des négociations ".