Un étudiant associé à la Fondation ۱٦۲۵ - les pro - hausse des droits de scolarité durant le printemps érable - met en demeure le Syndicat des employés de soutien de l ' Université Laval(SEUL) pour que cessent les moyens de pression amorcés mercredi sur le campus.
Miguaël Bergeron, étudiant en administration, a fait parvenir sa mise en demeure à l ' Université Laval et au SEUL jeudi, par courrier recommandé. «J ' ai constaté que des moyens de pression ont été annoncés en vue de perturber les semaines d ' examen», écrit - il dans sa missive, dontLe Soleila obtenu copie. «En tant qu ' étudiant inscrit, je suis en droit de recevoir les cours pour lesquels j ' ai payé, et ce, dans un environnement serein et propice à l ' éducation.»