Les Iraniens sont - ils épargnés par le scandale des écoutes de la NSA, visant les dirigeants et les citoyens de ۳۵ pays du monde? Visiblement non! SelonThe Guardian, les autorités de la Maison Blanche auraient donné à la NSA une liste avec les noms de 200 personnes dessous en demandant  que ces personnes soient mises sur écoute. La NSA a espionné en un mois quelque 124 milliards de conversations téléphoniques en majorité en provenance du Moyen6Orient. Selon le site Cryptome, quelque 22 milliards d'appels s écoutés venaient de l'Afghanistan, 12.76 milliards du Pakistan 7.8 milliards de l'Irak, autant de l'Arabie saoudite 1.9 milliards de l'Egypte et 1/6 milliards de la Jordanie. Quelque 1.7 milliards d'appels  téléphoniques en provenance de l'Iran ont aussi été mis sur écoute. En Iran, une politqiue de protection des données privées entendent établir un système de web indépendant du réseaux américain. Conscient des risques d'une utilisation des opérateurs mobiles ou des services de connexions, les autorités iraniennes entendent doter le pays d'un système de communication indépendant.