l'explosion dans l'un des principaux gazoduc alimentant la capitale syrienne a plongé des quartiers de la ville dans l'obscurité dans la nuit de jeudi à vendredi. selon le ministre syrien de l'énergie, les générateurs alimentant les villes syriennes et situées dans le sud du pays ont ainsi été visés par les terroristes . l'explosion a frappé le gazoduc non loin de l'aéroport international de Damas . selon Sana, toutes les régions du sud de la Syrie sont privés d'électricité mais les techniciens travaillent avec acharnement pour que le courant soit partiellement rétabli . selon OSDH, vitrine droit de l'hommiste de l'opposition pro occidentale à Londres , les "rebelles" auraient tiré une seule roquette (!!!) contre le gazoduc en question pour pouvoir provoquer une si grande coupure d'électricité. l'OSDH qui depuis le début du conflit n'a jamais eu de peur du ridicule poursuit : les rebelles se sont trompés de cibles . ils n'auraient pas dû faire sauter ce gazoduc. la vrai raison de cette vaste coupure de courant n'est pas connue " cette remarque laisse entendre que la situation dans la capitale est sur le point d'échapper à tout contrôle et les soldats et les forces de sécurité ont du mal à repousser les infiltrations. Mais qu'en est-il vraiment? les terroristes qui sont retranché à rif de Damas et qui sont soutenus et armés par Riyad cherchent à faire des coups spectaculaires, manière de se faire remonter le moral. l'explosion de ce gazoduc a d'ailleurs été revendiquée par  Jaysh al Islam, cette armée placée sous commandement direct du chef du renseignement saoudien, Bandar ! ce genre de coup de perfide ne peut tout de même pas masquer la réalité de la défaite qui est celle des terroristes à la solde face à l'armée syrienne ! en effet les soldats loyalistes vont de victoire en victoire et Rif de Damas s'apprête à être totalement expurgé des terroristes. le gros de la bataille se déroulera d'ailleurs dans les jours à venir à al Qalamoun où les terroristes se sont retranchés en prévision d'une future et désormais impossible assaut contre Damas. la victoire de Al Qalamoun si elle a lieu sera encore plus grande que celle de Qusseir. il s'agit de l'axe direct qui relie le Liban aux terroristes repliés dans la banlieue de la capitale. une fois al Qalamoun libéré, l'armée arabe syrienne se dirigera vers Daraa où de violents combats se déroulent en ce moment même. l'aviation syrienne bombarde actuellement les positions des terroristes à al Talebin après que ces derniers eurent lancé une attaque contre les zones d'habitation. Daraa qu'Assad place sur la liste de ses priorités sécuritaire est en effet le point par où Bandar et les américains comptaient lancer l'assaut finale contre la capitale. à défaut d'une Amérique guerrière , Riyad se contente désormais des miliciens takfiris qui ne sont capables que de tirer des roquettes contre les civils. bref l'explosion du jeudi soir qui a pour la énième fois consécutive visé les non militaires ne peut masque une chose : seul le plan militaire, la guerre est finie! et elle est dors et déjà remportée par Assad /