Selon un reportage d ' une chaîne israélienne du camp al - Zaatari, le phénomène du mariage des filles syriennes de ۱۳ ans avec de riches saoudiens est monnaie courante dans ce camp.
Il y a des femmes qui préparent les filles de ۱۳ ans avant de les vendre aux riches saoudiens, a - t - on appris d ' Al - Alam. Les riches saoudiens épousent ces filles pour courte durée et ensuite ils divorcent par téléphone avant d ' épouser une autre, selon un trafiquant de filles. Ce rapport fait également allusion à la mauvaise condition de vie des réfugiés syriens dans ce camp. Le reporter sioniste qualifie de «Farwest», le camp al - Zaatari où tout se vend, même les petites filles.