les services du renseignement allemands confirment la présence de ۲۰۰ ressortissants allemands en Syrie:
" Ces takfiris allemands sont déployés essentiellement dans le nord de la Syrie ou bien sont sur la route pour s ' y rendre depuis la Turquie voisine. la Syrie s ' est transformée en un carrefour où se retrouvent tous les terroristes du monde, ce qui inquiète grandement les Etats dont sont originaires ces terroristes ". Selon le site irakien Elaph, qui cite les sources sécuritaires allemandes, près de ۱۰۰۰ ressortissants européens se trouvent actuellement en Syrie alors que vers la fin de ۲۰۱۲, ce chiffre n ' était que de ۲۵۰! le renseignement allemand reconnait aussi la mort de huit allemands en cours de combats contre le régime et l ' armée syriens. Speigel, quant à lui, croit savoir où sont recrutés les takfiris allemands: " les associations caritatives, les imams de la prière collective de certaines mosquées en Allemagne collectent régulièrement des fonds nécessaires au recrutement et à l ' envoie de ces jeunes allemands en Syrie. il s ' agit des dizaines de milliers d ' euros qui sont collectés, affirme l ' hebdomadaire. Chose particulièrement boulversante, " les terroristes utilisent les jeunes allemands pour commettre des attentats - suicides. car ces jeunes ne savent pas parler arabe et ignorent comment manier des armes "!!le renseignement allemand a réussi à repérer ces jeunes qui sont originaires de Rhin - Westphalie, de Hess, de Berlin, de Bavière et de Hambourg. l ' Etat allemand est inquiet de voir ses ressortissants combattre dans les rangs des extrémistes. il s ' inquiète surtout des appels au jihad que ces allemand lancent en direction de leurs compatriotes les invitant à se rendre en Syrie. ces appels - vidéos se multiplient d ' ailleurs sur la toile. Chaam - center est d ' ailleurs l ' un des sites lancés depuis le mois de juillet et qui est en cinq langues dont l ' allemand et ne cesse d ' inviter les allemands à venir en Syrie. le bureau fédéral de la protection de la constitution a annoncé voici peu le retour de dix terroristes au pays, terroristes qui présentent désormais " un danger pour la sécurité nationale ".