Un rapport médical montre que le Pakistanais Ali Abd al - Aziz Ali, l ' un des accusés du ۱۱ - Septembre, a subi une blessure à la tête lorsqu ' il était en détention dans une prison de la CIA, a déclaré mercredi son avocat devant un juge militaire.
James Connell a dévoilé ce rapport au deuxième jour d ' une audience préliminaire à Guantanamo, centrée sur les tortures que les cinq accusés auraient subies dans des prisons secrètes à l ' étranger, pendant les trois années qui ont suivi leur arrestation en ۲۰۰۳. Ce rapport de septembre ۲۰۰٦ «décrit la survenue de mauvais traitements sur un détenu», a déclaré Me Connell, en l ' absence de son client dans la salle du tribunal. Il a souligné que «des troubles de la vision, des maux de tête et des pertes de mémoire» y sont listés comme «résultant d ' une blessure à la tête» survenue «les années précédentes».