La chef de la mission internationale chargée de défaire la Syrie de ses armes chimiques a salué mardi la "forte coopération" de Damas, évoquant les "très bonnes" réunions qu'elle a eues avec des responsables syriens. S'adressant aux journalistes après sa rencontre avec des responsables du ministère syrien des Affaires étrangères à Damas, Sigrid Kaag a déclaré : "La réunion avec le gouvernement syrien a été très bonne (...) La coopération est suivie et forte". L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) et l'ONU ont officiellement lancé une mission conjointe visant à éliminer d'ici mi-2014 les armes chimiques dans ce pays déchiré par la guerre. "Jusqu'à présent, le gouvernement syrien a pleinement coopéré pour soutenir le travail de l'équipe préparatoire et la mission conjointe OIAC-ONU", a déclaré Mme Kaag, avant d'ajouter : "Permettez-moi de remercier le gouvernement syrien pour sa coopération et d'exprimer ma gratitude au peuple syrien pour son accueil chaleureux". Mme Kaag a par ailleurs déclaré à la presse avoir été nommée "pour assurer la destruction et la mise en œuvre du programme de destruction dans la mesure où cela a été accepté par le gouvernement syrien". L'OIAC a inspecté 17 sites en Syrie. Sur 14 sites, les inspecteurs ont mené des activités liées à la destruction de matériel essentiel pour rendre les installations inutilisables, selon une récente mise à jour communiquée par l'organisation.