Le roi Abdallah d’Arabie saoudite s’est entretenu lundi avec le roi de Jordanie Abdallah II et le prince héritier d’Abou Dhabi, cheikh Mohamed Ben Zayed Al - Nahyane, sur fond de tractations régionales autour du conflit syrien.
Selon l’agence officielle Spa, ce sommet tripartite, tenu à Djeddah, sur la mer Rouge, a été consacré à l’examen des développements de la situation aux plans islamique, arabe et international, en plus des perspectives de coopération entre les trois pays. Ont assisté au sommet plusieurs responsables saoudiens, dont le prince héritier Salmane Ben Abdel Aziz, qui est aussi ministre de la Défense, le chef des services de renseignement, Bandar Ben Sultan Ben Abdel Aziz, et le ministre de l’Intérieur, le prince Mohamed Ben Nayef, a ajouté l’agence. La rencontre du souverain saoudien avec le roi Abdallah II et le prince Mohamed, commandant en chef des forces armées des Emirats arabes unis, est intervenue alors que l’émissaire de l’ONU et la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, poursuivait lundi à Bagdad une tournée régionale pour préparer une conférence de paix sur la Syrie, espérée en novembre à Genève. Damas accuse l’Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis et la Jordanie d’armer et de financer les terroristes actifs en Syrie. La Jordanie a consacré des bases, dans son territoire, à la formation des terroristes qui sont envoyés en Syrie pour combattre le gouvernement Assad.