« Le Pentagone cherche à renforcer ses assises dans tous les pays d ' Afrique, a fait état Abayomi Azikiwe, le rédacteur en chef de la chaîne d ' information Pan - African à RT.
Washington convoite les ressources naturelles africaines, d’autant plus que le département américain à la Défense songe à élargir sa zone d’influence en Afrique. En allusion aux riches ressources pétrolières et gazières de l’Afrique ainsi que ses minerais stratégiques tels que l’or, le diamant, l’uranium et le plutonium, Abayomi Azikiwe a ajouté que le Pentagone développe depuis dix ans, ses activités dans le Camp Lemonnier à Djibouti. Les rapports font état de la multiplication des investissements américains dans les secteurs - clés de l’Afrique dont les services de vol et de télécommunications. Selon les documents, le gouvernement fédéral aurait alloué des centaines de millions de dollars à ces projets.