Le président iranien, Hassan Rohani, a averti mardi les menaces posées par l'extrémisme et le terrorisme dans la région et a exhorté les pays de la région à renforcer leurs collaborations pour répondre à ces défis. "Malheureusement, aujourd’hui, le Moyen-Orient connaît une situation difficile pour la propagation de l’extrémisme, le sectarisme, la violence et le terrorisme. Les pays de la région doivent coopérer pour prévenir la propagation de ces phénomènes dangereux “, a déclaré Rohani. Le président iranien a fait ces commentaires lors d'une conversation téléphonique avec l'émir du Qatar, Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, qui ont appelé Rohani à offrir ses félicitations à l'occasion de l'Aïd al -Adha (la fête musulmane du sacrifice). Au cours du dialogue, Rohani, en plus de réitérer la position de Téhéran en faveur de la stabilité et de la modération dans un climat de relations internationales, a souligné " la ferme volonté de l'Iran de renforcer les liens avec les voisins (pays), en particulier avec les pays riverains du golfe Persique “. Dans cette ligne, souhaité une amélioration des relations " entre les deux pays amis de l'Iran et du Qatar “, dans un proche avenir. Pour sa part, le cheikh Tamim a salué les vues de Rohani et a confirmé ses déclarations sur la nécessité d'une coopération régionale dans la lutte contre l'extrémisme et le terrorisme. L'émir qatari et Rohani ont également abordé les questions de nouvelles régionales et internationales.