les agences de presse font étant ces jours ci de l ' intention de Bandar de créerune armée islamique modérée qui aurait pour charge " rendre inefficace l ' accord Russie / Etats unis " ou en d ' autre termes saper route solution politique en Syrie. voici comment les terroristes à la solde du chef du renseignement saoudien procèdent pour mettre sur pied cette prétendue armée modérée: selon l ' agence United Press International, trois milices liées à Al Qaida s ' apprêtent à se fusionner et à créer une armée pour combattre plus efficacement l ' Etat et l ' armée syrienne. c ' est, selon Al Alam, un chef terroristes d ' Al Vosra qui a rapporté cette information. les commandements de l ' Etat islamique en Irak et au Levant, le front Al Nosra et Ahran al Chaam ont tenu de multiples réunions en début de semaine à Alep où ils ont étudié la création d ' une armée unie qui aurait une seule priorité, celle de renverser le régime Assad " l ' armée en question ne devrait pas en principe tirer sur les musulmans(ndlr: à comprendre les salafistes) mais il est permis pour cette future armée de verser le sang des minorités à savoir les chrétiens, les alaouites!!! les chefs terroristes se seraient également engagés à ne pas tirer les uns sur les autres et à juger ceux des membres qui violeraient ce principe et ce, devant un conseil juridique commun à ces trois milices. d ' après cette source, l ' une des trois milices impliquées dans ce projet à savoir Ahrar al Chaam dirigée par Hassan Aboud qui est la plus grosse milice salafiste en guerre en Syrie compte dans ses rangs ۲۵۰۰۰ combattants. l ' EIIL a été crée en ۲۰۰٦ avec l ' argent saoudien et l ' aide financière et militaire et de renseignement de Riyad. l ' armée que Bandar dit vouloir créer possède ses éléments sur place: quelques milliers de jihadistes issus de ۸۰ pays du monde qui luttent contre l ' armée syrienne sur les frontières turques, Liban, Jordanie. mais cette armée que Bandar croit pouvoir créer à titre de facteur capable de changer le rapport des forces? ainsi que le font remarquer les analystes, l ' EIIL, produit des formateurs de Balckwater ne cesse de tenir des cellules d " opération et de guerre en compagnie des terroristes d ' Al Nosra, ceux de Jeysh al Islam, d ' Ahrar al Chaam et de Lawa al Towhid à Alep. il n ' en reste moins qu ' ailleurs dans d ' autres régions syriennes les terroristes membres de ces milices s ' entretuent avec une extrême sauvagerie et Azaaz où des centaines des takfiris se sont faits tuer illustre bien les divergences d ' intérêt qui persistent et qui empêchent leur cohésion. parallèlement à l ' Arabie saoudite, le camp anti Assad et anti dialogue qui réunit la Turquie et le ۱٤ mars mènent ses efforts insensés de son côté: la Turquie a mis en place à rif de Damas son armée commandée par Zahran Allouche, une armée littéralement défaite par les assauts de ces derniers jours des soldats loyalistes. à Reyhanli en Turquie c ' est le ۱٤ mars de Hariri, très critiqué par Riyad pour s qui fournit des efforts pour rassembler le noyau d ' une troisième armée.