c ' est en ces termes que les sites salafistes évoquent l ' accord gazier qui vientt d ' être signé entre l ' Iran et l ' Iran!
suivant cet accord l ' Iran s ' engage à transiter son gaz vers la province " chiite " de Bassora pour y alimenter les centrales éléctriques. Il s ' agit d ' un accord préliminaire gazier signé entre l ' Iran et l ' Irak. Les travaux de construction du gazoduc en question sont entrés dans leur dernière étape et ils seront achevé avant la fin de l ' été prochain. les deux pays examinent également la possibilité d ' une liaison ferroviaire entre les provinces du sud iranien et Bassora ainsi que celle de construire des logements par les entreprises iranienne dans cette même province. ce que les analystes saoudiens et arabes qualifient d ' hégémonie croissante de l ' iran en Irak n ' est rien d ' autre en effet que la concrétisation d ' un réel partenariat économique irano irakien, propre à raffermir les liens entre les deux nations, et à panser les plaies de huit ans de guerre dévastatrice irako - iranienne. il est vrai que dans l ' optique des stratèges saoudiens et turcs, éduqués à l ' école libérale occidentale, il est plus souhaitable que l ' Irak et l ' Iran se fassent la guerre, s ' entredéchirent pour que les marchands d ' armes euro américains s ' enrichissent. le même schémas s ' impose désormais aux relations syro - turques: d ' étoit partenariat économique, la Syrie et la Turquie en sont désormais à se faire la guerre! Toute transaction économique turco syrienne ayant été interrompue, la Turquie exporte ses marchandises via les ports israéliens!