Le prince Talal Ben Abdelaziz, patron du programme du développement du Golfe persique a fait part des complots américains contre l ' Egypte et Bahreïn.
Les récents propos de l ' ex - chef d ' état - major américain Hio Shilton, comme quoi l ' administration de Barak Obama tente de perturber la stabilité des pays arabes dont l ' Egypte et Bahreïn, constituent une confirmation des complots américains contre ces deux pays, a estimé le prince Talal Ben Abdelaziz, cité par le quotidien al - Qods al - Arabie. il a écrit sur son page sur un réseau social: Les propos de ce général à la retraite de l ' armée américaine diffusés par les médias ont ۳ significations: primo; il prouve facilement la réalité de la théorie dont ont parlé les générations précédentes, bien que certains tentent de la nier. Secondo; certains sont en quête des pays rabes sans aucune exception, a ajouté le Prince Talal Ben Abdelaziz. En ce qui concerne la troisième signification, il s ' est exprimé en ces termes: La faiblesse et le schisme au sein des gouvernements arabes constituent aux autres un prétexte pour se livrer au complot et à la cupidité et tant que nous continuons de vivre la situation qui prévaut chez nous et de négliger les besoins de première nécessité, dont il est temps de les subvenir, la découverte de ces complots l ' un après l ' autre ne vaut rien. Le terme « chaos ciblé», inventé par Kandolisa Rice, ex - secrétaire de département d ' Etat américain, a - t - il achevé.